Le pactole pour Lego en 2009

Source: www.lemonde.fr

La société danoise Lego, premier fabricant de jouets en Europe, a ajouté une nouvelle brique à son succès en 2009. Selon les résultats publiés jeudi 4 mars, elle a terminé l’année avec un chiffre d’affaires en progression de 22 % à 1,566 milliard d’euros.

Mieux : son bénéfice net a, lui, bondi de 63 %, passant de 181 millions d’euros à 296 millions d’euros. Une performance d’autant plus remarquable que le marché du jouet a globalement stagné en 2009. Le paysage est cependant très contrasté avec des marchés en fort recul, comme le Royaume-Uni et le Japon, des marchés en léger fléchissement comme les Etats-Unis et des marchés en croissance dans une partie de l’Europe et de l’Asie.

Cette période de crise a paradoxalement profité à Lego, les parents ayant tendance à privilégier les valeurs sûres pour leurs enfants. Or les jeux de construction et les fameuses briques en font partie. Capitalisant sur ses produits classiques, Lego a su évoluer en proposant des produits sous licence comme Lego Star Wars, un des succès de 2009. L’entreprise de Billund a également sorti en 2009, pour la première fois, une gamme de jeux de société, commercialisée d’abord au Royaume-Uni et dans les pays germanophones. Résultat, même s’il est encore loin des géants américains Hasbro et Mattel, Lego, sixième acteur mondial, a vu sa part de marché global croître pour atteindre 4,8 %. En 2010, le danois prévoit une poursuite de sa croissance sur un marché qui reste stagnant. Il devrait commercialiser une gamme de jouets Toy Story 3, sous licence Disney.

Laurence Girard

Be Sociable, Share!